Mémoire en ligne – Procédures de recouvrement et gestion de l'encours de la dette Renégociation prêt immobilier

Mémoire en ligne – Procédures de recouvrement et gestion de l'encours de la dette

 Renégociation prêt immobilier
En cette période tendue sur le plan social, sur un fond de hausse du carburant, CSG et axes diverses, que vous soyez salarié, fonctionnaire, indépendant ou retraité, vous cherchez de façon naturelle des solutions concrètes et rapides à mettre en place pour augmenter votre pouvoir d’achat.

Votre premier réflexe est de vous demander comment obtenir plus de revenus?

Et si on se posait la mauvaise question?

Avant de gagner plus, pourquoi ne pas regarder vos possibilités et/ou contrats actuels (crédit, assurances, prévoyance, défiscalisation) pour dépenser moins?

L’herbe est toujours plus verte ailleurs jusqu’à ce qu’on se rapproche et qu’on s’aperçoive qu’il s’agit finalement de gazon en plastique…

Je ne vais pas vous faire une leçon financière, vous êtes tout à fait capable de comprendre rapidement le potentiel qui se cachent sous votre toit pour l’exploiter et en profiter.

Vous avez surement effectué de nombreuses recherches sur le sujet.
Voilà pourquoi vous lisez ce message aujourd’hui.
Passez à l’action sinon rien ne changera.

De quelle manière allez-vous utiliser cet argent récupéré (vous êtes le seul à avoir cette réponse)?

Que ce soit avec nos service de courtier en ligne ou un autre, faites le test sinon vous ne saurez jamais.

Ce service vous est proposé de manière gratuite et sans engagement du formulaire à l’appel du courtier inclus.

Suite à une demande croissante depuis ces dernières semaines, notre équipe d’experts croule sous les demandes de contact pour comparer les meilleures opportunités.

Comme souvent cela entraîne deux conséquences, une positive et une négative (on commence par laquelle?)…

Le coté bénéfique: plus le volume de demande est important et plus la négociation du meilleur taux avec nos partenaire financiers est facilité.

Le coté négatif: cette demande accrue limite l’accès à certains visiteurs.

Remplissez le formulaire pour voir s’il reste encore des créneaux disponibles pour vous. Et le cas échéant, un conseiller vous contactera.
Bannière 728x90

DÉDICACE …………………………………………. ………………………………….. II

REMERCIEMENTS ………………………………………………… …………………………… III

PRÉAMBULE …………………………………………. …………………………………… V

LISTE DES ACRONYMES ET DES ABRÉVIATIONS ………………………………………. VII. …

INTRODUCTION GÉNÉRALE ………………………………………… ……………….. 1

PREMIÈRE PARTIE: PRÉSENTATION ET STRUCTURE

SITES ORGANISATIONNELS ET ADMINISTRATIFS

SO.B.C.A. ………………………………………….. ………………………………………….. ……………….. 2

CHAPITRE 1: PRÉSENTATION DE SO.BCA ………………………………….. … 3

CHAPITRE 2: STRUCTURE ORGANISATIONNELLE ET

ADMINISTRATIVE SAMMUDE SO.B.C.A. ………. …………………………………. …………… 13

DEUXIÈME PARTIE: PROCÉDURES DE RÉCUPÉRATION

GESTION DES PRODUITS EN CAUSE 254

INTRODUCTION PARTIELLE ………………………………………………. ……………. 26

CHAPITRE 1: PROCÉDURES DE RÉADMISSION …………………………………….. …………………………… 39

CHAPITRE 2: GESTION DU COURANT INDIQUÉ …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… 46

CONCLUSION PARTIELLE ………………………………………………. ……………… 48

TROISIÈME PARTIE: COMMENTAIRES ET PROPOSITIONS………………………….. 49

CONCLUSION GÉNÉRALE ………………………………………… ……………… 53

BIBLIOGRAPHIE …………………………………………. …………………………… 54

ANNEXES …………………………………………. …………………………………. 55

TABLE DES MATIÈRES …………………………………………. ………………… 56

Je dédie ce rapport:

§ mon père Sabné KOANDA et ma mère Halizata NANA pour leurs bénédictions, leurs conseils et leurs sacrifices;

§ mes grands-parents pour leurs bénédictions et leurs encouragements;

§ Mes frères jumeaux: Mahamat Mamadou Lamine et Taga avec Rokia Raïnatou pour les encouragements de KOANDA.

OFFRE GRATUITE

Ce rapport, fruit de recherches individuelles, n’est en réalité que le résultat d’une action collective. Nous envoyons également vos sincères remerciements:

§ Mamadi NAPON, Directeur général de la Société burkinabé de crédit aux véhicules automobiles (SO.B.C.A.), qui a participé à notre formation, nous a acceptés dans notre société;

§ différents chefs de département qui n'ont pas hésité à nous fournir toutes les informations nécessaires à la rédaction de ce travail;

§ Tinga Charles SAWADOGO, chef du département des crédits et engagements, notre superviseur de la pratique qui, malgré le calendrier prévu, a été en mesure de fournir les éléments nécessaires à la mise en œuvre du présent document;

§ M. Barkatou TAMA, Directeur du crédit privé et du crédit aux entreprises, pour sa disponibilité, sa contribution et ses conseils avisés, ainsi que pour le crédit et les obligations de tous les agents du ministère pour leur contribution à leur développement; ce rapport, en particulier Mme Mariam KABORE;

§ à l'auditeur interne de M. Am.B.C.A, Amadou SANON, pour sa disponibilité, ses conseils et sa grande contribution à la rédaction du présent document, ainsi qu'à tous ses responsables du contrôle interne pour leur importante contribution;

§ tous les employés de SO.B.C.A avec qui nous avons passé un agréable séjour;

§ Le professeur Hanton IVO, notre directeur de stage, pour sa contribution remarquable à ce rapport.

Nous apprécions profondément:

§ le directeur général de l'ISID, Isidore G. Kini, pour ses nombreux efforts pour les étudiants;

§ tous les membres du corps professoral et de l'administration de l'ISIG pour leur engagement en matière de formation des étudiants;

§ mes oncles et tantes pour leurs bénédictions et leurs encouragements;

§ mes parents et amis qui m'ont soutenu et soutenu

Et enfin, à tous ceux qui ont contribué de manière constructive à ce rapport d’une manière ou d’une autre.

L'École de technologie de l'information et de gestion (ISIG) est une grande école privée. Il a été approuvé par le Ministère central de l'enseignement supérieur et de la recherche en octobre 1992 par l'arrêté n ° 92-125 / MESSRS / MDCHEP du 21 octobre 1992. Il est situé au sud de la ville des "1200 habitations". , à quelques mètres du pays. Le but de cette agence est de former des techniciens supérieurs, des ingénieurs et des responsables; développement professionnel continu et mise à niveau des utilisateurs d'ordinateurs.

Depuis sa création en octobre 1992, l'ISIG a accueilli plus de cinq mille (5 000) étudiants. Ils ont considéré que cette école devait avoir une formation solide et adéquate pour mieux s'intégrer dans le monde du travail, continuer à étudier ou à pratiquer facilement dans d'autres établissements d'enseignement supérieur.

L'institut blesse des techniciens âgés de deux (02) ans:

– informatique de gestion (GI);

– l'électronique;

– comptabilité financière (CF);

– administration des affaires (GC);

– Secrétariat exécutif (SD).

L'école forme également les cadres supérieurs du baccalauréat-maîtrise-doctorat, également appelé système LMD. Il prépare également le DESS.

Il convient de rappeler que la formation est dispensée par une faculté composée d’agents permanents et d’agents temporaires (chargés de cours, professeurs agrégés, ingénieurs, comptables, juges, inspecteurs des impôts ayant au minimum le DESS, etc.).

Emmanuel KANT (1724-1804) a déclaré: "La théorie sans pratique est absurde, la pratique sans théorie est aveugle".

Nous avons pris les cours théoriques. Pour combiner théorie et pratique, ISIG vous demande de fournir à vos étudiants une formation complète et de haute qualité à la fin du cycle, avec un minimum de deux (02) mois d'expérience pratique.

À la fin du stage, un rapport sera préparé et présenté au jury pour un diplôme de technicien supérieur.

Dans ce contexte, nous avons exercé notre activité dans une institution financière appelée Société burkinabé de crédit automobile (SO.BCA) du 15 juillet au 15 septembre 2008. Au cours de cette pratique, nous avons dû faire face à notre connaissance théorique de la pratique pour nous habituer à la vie professionnelle.

AT: Action unique

BCEAO: Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest

BF: Burkina Faso

CA: Conseil d'administration

CACI: Comptoir africain du commerce et de l'industrie

CCP: Centre de contrôle postérieur

OAFC: Société française en Afrique de l'Ouest

COGECI T-P : Entreprise générale de construction et de travaux publics

DACA: Direction de l'administration et de la comptabilité

armé

DCF: Département comptabilité et finance

DESS: Diplôme d'enseignement supérieur

DIACFA: Faso division industrielle automobile et commerciale

DISTRIMEX: Société de distribution et d'importation et d'exportation

DTS: Diplôme de techniciens supérieurs

EJE: Publications juridiques européennes

ETS: établissement

F. CFA: Franc de la Communauté financière africaine

ISIG: École d'informatique et de gestion

NB: S'il vous plaît note

PM / MFC: Ministère des finances / Ministère des finances et du commerce

O.D: Différentes actions

DANGER: Organisation pour l'unification du droit de l'Union africaine. T.

les affaires

PCB: Plan de comptabilité bancaire

PFC: Portefeuille comptable

Partenariat pour la paix: Portefeuille physique

RCCM: Registre de crédit pour le commerce et l'ameublement

NIR: Real Normal Max

SAFCA: Société africaine de prêt automobile

SBIF: Société d'intermédiation financière burkinabé

SOFIGIB: Société financière de garantie interbancaire

WaMu: Union monétaire ouest africaine

INTRODUCTION GÉNÉRALE

La reprise est le nerf de toute activité de crédit. Ainsi, toute entreprise, toute personne physique qui conclut un contrat de vente ou un service qui n’est pas payé immédiatement, doit d’abord assurer la solvabilité du futur débiteur et, deuxièmement, rechercher des garanties pour éviter tout inconvénient supplémentaire et éviter ainsi le recouvrement de leurs créances. Ainsi, le thème "Procédures de recouvrement et gestion de l'encours de la dette" s'inspire de nos huit (8) semaines de pratique au sein de la Société Burkinabé de Crédit Automobile (SO.B.C.A.). Nous avons choisi cette question car le bon fonctionnement de tout établissement de crédit dépend de la qualité et de l’honnêteté de son personnel, mais surtout de l’efficacité des agents chargés du recouvrement. Notre travail est divisé en trois (03) sections:

o La première partie est dédiée à SO.B.C.A. structure organisationnelle et administrative.

o La deuxième partie traite des «procédures de recouvrement et de gestion de la dette».

o La troisième partie est réservée aux commentaires et suggestions formulés dans SO.B.C.A.

PREMIÈRE PARTIE:

STRUCTURE DE SOUMISSION ET D'ORGANISATION

ET ADMINISTRATION SO.B.C.A.

CHAPITRE I: SO.B.C.A.

Section I: Histoire

Burkinabé Automobile Loan Company (SO.B.C.A.) est une société anonyme. Son siège est situé à Ouagadougous (capitale politique et administrative du Burkina Faso), avenue de la Nation, porte 706, dans la province du Kadiogo. Créée le 26 octobre 1971, après une société privée de crédit automobile voltaïque (SO.VO.C.A.), elle a été approuvée par décret ministériel n ° 72/008 / PM / MFC, 1.St Février 1972. Jusqu'au 31 décembre 1995, la société était enregistrée sous le numéro 1 avec son numéro d'agrément. À cette date, il a été modifié par un règlement du ministre de l'économie, des finances et du plan, à la suite d'une nouvelle réforme de la banque centrale. SO.B.C.A. nouveau numéro de vérification. C0021G Bordereau N ° 281/1 Folio 108 suivant est le suivant: Box 272.

Après avoir changé le nom du pays, la Haute-Volta a été renommée Crédit pour véhicules automobiles (SO.VO.C.A.) au Burkina Faso, appelée Société Burkinabé de Crédit Automobile, en abrégé SO.B.C.A.

Au registre du commerce et du crédit (R.C.C.M.), SO.B.C.A. est enregistré sous le numéro BF OAU 2000B 1855 et est soumis au régime d'imposition normale normale (R.N.I.).

SO.B.C.A. est née S.AF.C.A. Abidjan (importateurs d’équipement automobile) promouvant la vente d’équipement automobile par le biais d’un système de crédit personnalisé.

Le Burkinabé, un État pris par cette bonne initiative, a montré sa volonté de contribuer à SO.B.C.A. qui deviendra un outil indispensable pour développer les activités de transport routier au Burkina Faso.

En 1971, le transport routier national et international en était à ses balbutiements. L’État du Burkina Faso a été créé par SO.BCA, un outil qui permet aux entreprises de se doter de moyens de transport leur permettant de mieux gérer l’isolement d’un pays comptant environ un millier (1000). Le développement du transport routier achève le seul camion lourd qui soit le rail reliant le pays à la côte.

SO.B.C.A. création. participé à l’Etat du Burkina Faso. Le principal objectif de la participation de l’État était le développement du transport routier, en dépit de la grande incertitude de son infrastructure routière en 1971 (début du bitumage de routes nationales importantes).

Depuis son ouverture officielle en février 1972, il est dirigé à ce jour par trois (03) administrateurs:

– Albert SOULANE, nationalité française, de 1972 à 1978;

– Pascal SANON, ressortissant burkinabé de 1979 à 1982;

– Mamadi NAPON, également citoyen burkinabé de 1983 à aujourd'hui.

Section II: personnalité juridique

SO.B.C.A., connue sous le nom de société anonyme, est sous la supervision du ministère des Affaires économiques et des Finances. Il a été créé avec un capital-actions initial de trente millions (30 000 000) de francs CFA, dans lequel le pays burkinabè disposait de cinq millions (5 000 000) de francs CFA.

Avec des augmentations successives, en 1990, le capital atteignait cinq cent millions (500 000 000) de francs CFA et atteint aujourd'hui un milliard (1 000 000 000) de francs CFA. Il est composé de cent mille (100 000) dix mille (10 000) actions CFA divisées en:

Répartition du capital sous forme de table

ACTIONNAIRES

NUMBER

PARTAGER

ACTIONS ACTIONS FRANC CFA

POURCENTAGE DE CAPITAL (%)

Etat du Burkina Faso et pause

24274

242740000

24,27

Burkina Faso privé

72843

728430000

73.08

étrangers

2883

28830000

2,65

TOTAUX

100 000

1 milliard

100.00

Source: Agenda SO.B.C.A 2008