Investissement locatif: trois astuces pour augmenter la rentabilité LMNP 2019

Investissement locatif: trois astuces pour augmenter la rentabilité

 LMNP 2019
En cette période tendue sur le plan social, sur un fond de hausse du carburant, CSG et axes diverses, que vous soyez salarié, fonctionnaire, indépendant ou retraité, vous cherchez de façon naturelle des solutions concrètes et rapides à mettre en place pour augmenter votre pouvoir d’achat.

Votre premier réflexe est de vous demander comment obtenir plus de revenus?

Et si on se posait la mauvaise question?

Avant de gagner plus, pourquoi ne pas regarder vos possibilités et/ou contrats actuels (crédit, assurances, prévoyance, défiscalisation) pour dépenser moins?

L’herbe est toujours plus verte ailleurs jusqu’à ce qu’on se rapproche et qu’on s’aperçoive qu’il s’agit finalement de gazon en plastique…

Je ne vais pas vous faire une leçon financière, vous êtes tout à fait capable de comprendre rapidement le potentiel qui se cachent sous votre toit pour l’exploiter et en profiter.

Vous avez surement effectué de nombreuses recherches sur le sujet.
Voilà pourquoi vous lisez ce message aujourd’hui.
Passez à l’action sinon rien ne changera.

De quelle manière allez-vous utiliser cet argent récupéré (vous êtes le seul à avoir cette réponse)?

Que ce soit avec nos service de courtier en ligne ou un autre, faites le test sinon vous ne saurez jamais.

Ce service vous est proposé de manière gratuite et sans engagement du formulaire à l’appel du courtier inclus.

Suite à une demande croissante depuis ces dernières semaines, notre équipe d’experts croule sous les demandes de contact pour comparer les meilleures opportunités.

Comme souvent cela entraîne deux conséquences, une positive et une négative (on commence par laquelle?)…

Le coté bénéfique: plus le volume de demande est important et plus la négociation du meilleur taux avec nos partenaire financiers est facilité.

Le coté négatif: cette demande accrue limite l’accès à certains visiteurs.

Remplissez le formulaire pour voir s’il reste encore des créneaux disponibles pour vous. Et le cas échéant, un conseiller vous contactera.
Bannière 250x250

La rentabilité de la location de grandes villes est en baisse. (© Fotolia)

Investissez dans une ville dynamique, préférez les nouveaux biens immobiliers, cumulez les avantages fiscaux (loi de Denormandie, loi Malraux, location meublée) et optimisez votre prêt hypothécaire: ce sont nos recommandations pour améliorer la rentabilité en 2019.

Parlons vraiment! Dans les grandes villes, la rentabilité locative diminue (loyer divisé par la valeur du logement).

C'est le cas à Paris (de 3,8% à 3,4% sur deux ans, selon le meilleur représentant de Le Reven), à Lyon (4,2% en 2017, 3,8% en 2019), Bordeaux (4,5 à 3,5%), mais dans une moindre mesure également Rennes (5,1 à 4,9%) et Toulouse (5,2 à 4,9%).

Ce phénomène n'est pas nouveau. En 2015, la Banque de France (Bulletin n ° 199) écrivait: «En France, la rentabilité de l'immobilier avant impôts et frais, mais en excluant les plus-values, est passée de 10,5% en 1996 à 6% en 2012».

En septembre 2017, le sénateur de Montgolfier a rapporté une livre dans son rapport sur les prêts immobiliers: "La rentabilité de l'immobilier a fortement diminué depuis la fin des années 2000 pour se rapprocher des autres pays européens".

Dans le même temps, les investissements locatifs ne sont pas inévitables. Un peu partout, dans l’immobilier neuf, l’ancienne loi Pinel, la loi Malraux, la loi Denormandie, louée meublée (LMP ou LMNP), il est possible de diffuser des performances supérieures à la moyenne.

Les bénéfices bruts des propriétaires donateurs à long terme sur nos publications payées dépassent 8% (avant les coûts non remboursables, l'impôt sur le revenu, les cotisations de sécurité sociale et les impôts immobiliers). Pourquoi pas

En savoir plus sur revenu.com