faire la distinction entre professionnels et non professionnels LMNP 2019

faire la distinction entre professionnels et non professionnels

 LMNP 2019
En cette période tendue sur le plan social, sur un fond de hausse du carburant, CSG et axes diverses, que vous soyez salarié, fonctionnaire, indépendant ou retraité, vous cherchez de façon naturelle des solutions concrètes et rapides à mettre en place pour augmenter votre pouvoir d’achat.

Votre premier réflexe est de vous demander comment obtenir plus de revenus?

Et si on se posait la mauvaise question?

Avant de gagner plus, pourquoi ne pas regarder vos possibilités et/ou contrats actuels (crédit, assurances, prévoyance, défiscalisation) pour dépenser moins?

L’herbe est toujours plus verte ailleurs jusqu’à ce qu’on se rapproche et qu’on s’aperçoive qu’il s’agit finalement de gazon en plastique…

Je ne vais pas vous faire une leçon financière, vous êtes tout à fait capable de comprendre rapidement le potentiel qui se cachent sous votre toit pour l’exploiter et en profiter.

Vous avez surement effectué de nombreuses recherches sur le sujet.
Voilà pourquoi vous lisez ce message aujourd’hui.
Passez à l’action sinon rien ne changera.

De quelle manière allez-vous utiliser cet argent récupéré (vous êtes le seul à avoir cette réponse)?

Que ce soit avec nos service de courtier en ligne ou un autre, faites le test sinon vous ne saurez jamais.

Ce service vous est proposé de manière gratuite et sans engagement du formulaire à l’appel du courtier inclus.

Suite à une demande croissante depuis ces dernières semaines, notre équipe d’experts croule sous les demandes de contact pour comparer les meilleures opportunités.

Comme souvent cela entraîne deux conséquences, une positive et une négative (on commence par laquelle?)…

Le coté bénéfique: plus le volume de demande est important et plus la négociation du meilleur taux avec nos partenaire financiers est facilité.

Le coté négatif: cette demande accrue limite l’accès à certains visiteurs.

Remplissez le formulaire pour voir s’il reste encore des créneaux disponibles pour vous. Et le cas échéant, un conseiller vous contactera.
Bannière 250x250

Les revenus de location meublée appartiennent à la catégorie BIC, qui est un système fiscal qui offre plus ou moins d'avantages en fonction du statut de la location.

Editions Arnaud Franel Publié le 8 avril 2016 à 18h00 – Mis à jour le 15 juillet 2016 à 12h00

Le temps Lecture 1 min.

Les revenus provenant des revenus locatifs meublés appartiennent à la catégorie Bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Les avantages fiscaux de ce régime sont plus ou moins robustes, selon que le bailleur est un bailleur de mobilier professionnel (LMP) ou un bailleur loué non professionnel (LMNP).

  • Mobilier professionnel (LMP):

Pour pouvoir bénéficier de ce statut, trois conditions cumulatives doivent être remplies: ils doivent être inscrits au registre du commerce et des sociétés (RCS) en tant que locataire meublé professionnel; percevoir des recettes supérieures à 23 000 €; ces recettes doivent dépasser les recettes fiscales.

  • Locataire meublé non professionnel (LMNP): Ce régime s'appliquera si l'investisseur ne perçoit pas plus de 23 000 EUR de revenus locatifs; ou que ces revenus ne dépassent pas 50% de son revenu total.

LMP et LMNP bénéficient de deux modes possibles: le mode micro-BIC et le mode réel.

Ce régime simplifié s'applique lorsque les revenus locatifs ne dépassent pas 32 900 EUR par an. Le bailleur bénéficie alors de 50% de la réduction de son revenu. Il ne peut rien conclure d'autre.

Le locateur peut déduire de son revenu tous les coûts liés au bail, qu’il s’agisse de coûts d’acquisition (taxes et frais), d’intérêts sur emprunt, de charges de copropriété, d’assurance ou encore de l’entretien et de la réparation du logement.

Le bailleur peut également amortir la valeur du mobilier et de la majeure partie de l'actif, sachant que l'amortissement peut être reporté jusqu'à ce que les charges soient moins élevées. Un investisseur peut donc éteindre la majeure partie de son revenu pendant 20 à 25 ans.

En LMNPLe déficit non consolidé pour 2007 sera reporté sur le même revenu pendant 10 ans.

En LMP, le déficit est calculé sur la base du revenu total. Il existe d'autres avantages fiscaux selon ce statut PMT.

Réagir ou voir toutes les contributions